Jeux Videos Animations Images - Top Commentaires - Vidéo au hasard

Grande diversité ethnique dans cette photo de classe

Facebook Google Twitter
plusmoins
reply
1 oldboy 31-01-2015
avatar

Je m'y ferai jamais décidemment

10 
plusmoins
reply
2 kaïro 31-01-2015
avatar

Si cette photo tourne sur le net en ce moment c'est à cause du petit black qui s'est mis de dos, pas pour sa grande diversité raciale...

plusmoins
reply
3 Tmz 01-02-2015
avatar

On parle pas diversité "raciale" parce que les races, ça n'existe pas chez les humains. C'est la race humaine.
Faudrait plutôt dire diversité "ethnique".
(Je fais mon relou, mais c'est important)

plusmoins
R3 gamaniak 01-02-2015
avatar

Et tu fais bien, j'ai changé, merci :)

-1 
plusmoins
R3 JeromeJ 07-03-2015
avatar

Gam répondant au bon sens ?! Que s'est-il passé ?! Devons-nous nous tracasser ? :p

plusmoins
reply
4 JeromeJ 07-03-2015
avatar

Moi j'ai jamais eu que des "blancs" dans ma classe, à chaque fois. :(

plusmoins
reply
5 flo 30-09-2015
avatar

chanceux ;)
Moi non plus je ne m'y ferais pas. voir jamais. certains appellent ça du racisme, moi j'appelle ça de la survie. car je m’aperçois que les donneurs de leçons sont toujours les gens qui vivent loin... très loin de toute la merde, la vraie. quand on vit et quand on travaille avec certaines "communautés ethniques" (pour ne froisser aucun socialos), on est forcé de les fuir, car on sait comment ils fonctionnent, comment ils pensent, ce qu'ils pensent vraiment, et surtout comment ils vivent. Je deviens allergique... mais j'ai pris rendez-vous.

plusmoins
R5 No 02-10-2016
avatar

C'est bizarre , j'ai l'impression que c'est tout le contraire , c'est les gens qui ne vivent pas avec les arabes ( parce que ne nous mentons pas , tu ne parle pas des belges ) qui les haïssent , personnellement mon père travaille quasi exclusivement avec eux , et ça se passe plutôt bien. Sinon faut pas se leurré si les gens volent et il y as de la délinquance, c'est plus à cause de la pauvreté que de l'origine , y'as 100 ans , dans les ghettos , c'était pareil.

plusmoins
R5 Juide 13-12-2016
avatar

La pauvreté est un fait réel mais en plus de nos jours on à le replis communautaire où la religion est de plus en plus présente. Et c'est précisément ça qui fait que les gens comme flo deviennent "allergique" à tout ça. J'habite en frontière de quartier communautaire depuis quelques années après avoir vécu à la campagne pendant 10 ans. Mon avis à bien changé sur la question et je peux comprendre cette "allergie". Mais voir des petites filles avec le voile, désolé mais ça me révulse. Qu'on vienne pas me dire que c'est un souhait personnel...

plusmoins
R5 Pompon 06-02-2017
avatar

Il est indiscutable que la petite fille avec le voile noir est apte, en toute liberté, sans aucune pression, de justifier pourquoi porter ce "vêtement" lui permet de s'épanouir, d'être libre... de justifier que c'est son choix personnel, et qu'il n'est absolument pas dicté par quelqu'un d'autre, ou par une communauté dans laquelle elle vivrait.

L'autre jour, je discutais (écoutais plutôt) avec des institutrices en écoles publiques, qui voient défiler ce "multi kulti" tant réclamé par nos voisins. Des femmes (et hommes en général) qui sont confrontées quotidiennement aux difficultés d'insertion de ces enfants, et le constat est juste alarmant.
Gamine, ma grand mère bretonne a dû apprendre le français en un an, avec interdiction complète de parler de breton sinon punition et tralala. Résultat, en un an, elle parlait français.
L'insertion n'est possible que lorsqu'il y a une volonté d'insertion. Ces nouvelles générations ne sont qu'une force cachée de colonisation. Français (blanc ou pas), réveillez-vous.

plusmoins
reply
6 flo 08-02-2017
avatar

Idem pour mes grands-parents alsaciens.
Ils devaient arrêter de parler leur patois, et on appris le français à la va-vite, à l'âge adulte (germanophobie d'entre deux guerre oblige)

Si demain je pars vivre dans un autre pays, je me plierai bien volontier à leurs règles, à leurs coutumes. Je n'essayerai pas d'imposer les miennes.

Pourtant, malgré un regard totalement objectif, c'est l'inverse qui se passe en france depuis plusieurs décennies, et les politiques l'encourage.

Après-guerre, lorsque les premiers immigrés débarquèrent en masse, il n'y avait aucun problème d'intégration, chacun vivait comme il le souhaitait, et il n'y avait pas de problème du type "voile" ou "cochon à la cantine", car ils savaient qu'ils étaient venu en France pour bosser et pas pour vivre comme chez eux.
Si tu veux porter le voile, tu vérifies que la loi l'autorise.
Si tu veux pas manger de cochon, tu manges pas de cochon, mais tu n'exiges pas que toutes les cantines de France propose un plat de remplacement.

De nos jours, c'est la charia qui gagne du terrain, la religion archaïque qui prend le dessus.

Venez voir du côté des cités, là où la police, les pompiers se font caillasser, brûler, là où les caves servent à autre chose qu'à stocker et garer son véhicule... et oser me parler d'intégration, de multikulti, etc.

Il y a un réel problème, que personne ne semble vouloir régler, car on préfère fermer les yeux, et conserver son petit confort quotidien... au chaud dans son canapé, devant sa tv à regarder scène de ménages.

plusmoins
reply
7 Bananachit 08-02-2017
avatar

... Les moeurs.
Ces moeurs sont dépassées, tant en pessimisme qu'en optimisme, d'un bout à l'autre du monde, de tout ces problèmes.. Inutiles. L'avenir sera bien différent.
Mode. Visionnaire.


Hodiho - Buzz -
Page générée en 0.06323s - Tous droits résérvés